Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a informé le président russe Vladimir Poutine qu’Israël n’était pas lié par un accord de cessez-le-feu comprenant l’expulsion de combattants étrangers de Syrie, a indiqué un responsable du bureau du Premier ministre.

Dans un bref communiqué, le responsable a déclaré à Poutine que Netanyahu « continuera à veiller à ses intérêts de sécurité dans n’importe quelle situation ».

Le bureau du Premier ministre n’a pas précisé quand Netanyahu et Poutine se sont entretenus. L’accord a été annoncé samedi par les Etats-Unis et la Russie dans une déclaration conjointe appelant à « la réduction, et l’élimination finale » des combattants étrangers du sud de la Syrie.