Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a allumé la première bougie de Hanoukka mardi soir avec des soldats de Lotar (contre-terrorisme et sauvetage d’otages), des unités Oketz (forces spéciales canines) de l’armée israélienne.

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon a également assisté aux festivités.

« Je suis fier de me trouver ici et d’allumer la première bougie de Hanoukka avec vous dans le berceau des Maccabées. Nous étions alors, quelques-uns contre un grand nombre, et nous avons gagné. Nous avons fait jaillir la lumière de l’obscurité et nous sommes sortis victorieux. Cette bataille a également lieu aujourd’hui. La bataille pour la renaissance d’Israël n’est pas terminée ; elle se déroule toujours », a déclaré Netanyahu.

Le Premier ministre est revenu un peu sur son histoire familiale personnelle, et celle de l’arrivée de son grand-père en Israël.

« Je suis ici parce que mon grand-père, le rabbin Natan Milkovsky Netanyahu, étudiait dans une yeshiva de Lituanie dans sa jeunesse. Un jour, il travaillait dans une station de chemin de fer avec son jeune frère Yehuda. Il a vu un groupe de hooligans antisémites, qui les ont repérés comme Juifs, étudiants de yeshiva, et les ont attaqués. Ils se sont rués sur eux avec des massues, en criant ‘Mort aux Juifs’. Mon grand-père a dit à son frère cadet Yehuda, ‘Cours, je les arrêterai’. Il comprit qu’il allait se sacrifier pour sauver son jeune frère. Il a été sauvagement battu jusqu’à être laissé à moitié mort. Vautré dans la boue et la neige, il a pensé ‘quelle honte que les descendants des Maccabées gisent ici dans le sang et la saleté’. Avant de perdre conscience, il a fait la promesse : ‘Si je vis, j’emmènerai ma famille en Terre d’Israël afin de rétablir l’indépendance juive là-bas et les Maccabées ressusciteront’. »

Critiquant l’extrémisme islamique qui a cours dans le monde entier, il a salué l’armée israélienne la qualifiant d’ « armée la plus morale             du monde », et a ajouté : « continuez de veiller sur nous et nous continuerons de veiller sur vous ».

Au premier soir de Hanoukka, le président Reuven Rivlin et son épouse Nechama ont organisé une fête pour les enfants malades du cancer à la résidence du président.

« A Hanoukka, nous balayons l’obscurité et réchauffons nos maisons et nos cœurs. Les Maccabées ont combattu pendant si longtemps pour purifier le Temple et y faire jaillir la lumière. Les Maccabées sont des héros de l’histoire juive, vous êtes les héros de notre présent. Votre combat contre la maladie n’est pas moins courageux que celui des Maccabées. L’espoir, la détermination et la foi peuvent vaincre l’obscurité, et nous conduire à la victoire », a déclamé Rivlin devant ses jeunes invités.

« Nechama, mon épouse, et moi-même sommes heureux et honorés de célébrer la fête avec vous tous, et nous apprécions grandement la précieuse lumière que vous apportez dans notre maison. Nous vous souhaitons à tous une bonne santé, la joie et l’espoir », a-t-il ajouté.

Plus de 130 enfants, parents et soignants ont assisté à l’événement.