Le Premier ministre Benjamin Netanyahu aurait tenu une réunion secrète à Amman avec le roi Abdallah II de Jordanie pour discuter de la recrudescence des tensions sur le mont du Temple, a rapporté lundi un journal koweïtien.

Les deux dirigeants se seraient réunis samedi pour discuter de la manière de mettre fin aux troubles en cours à Jérusalem, où des vagues de violence se sont déroulées autour du Lieu saint, a rapporté le quotidien koweïtien al-Jarida, citant des hauts responsables jordaniens anonymes.

Netanyahu aurait, toujours selon eux, accepté de fermer temporairement le site aux visites juives dans les prochains jours, et de renforcer la coordination avec le Waqf islamique sur ce lieu que les musulmans nomment « Haram al-Sharif ».

Netanyahu aurait également accepté de changer l’itinéraire emprunté par les non-musulmans qui sont autorisés à visiter l’esplanade, selon ce rapport.