Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a condamné lundi le meurtre de trois membres de la communauté juive du Kansas, dans le centre des Etats-Unis, par un homme lié aux milieux antisémites.

« Nous condamnons les meurtres, qui selon tous les signes ont été commis par haine des juifs », a déclaré M. Netanyahu dans un communiqué transmis par son bureau, qui adresse également ses condoléances aux familles des victimes.

« L’Etat d’Israël, avec tous les peuples civilisés, est engagé à combattre cette pestilence », a-t-il ajouté.

Dimanche après-midi à Kansas City, un septuagénaire a tué deux personnes âgées et un adolescent dans un centre communautaire et une maison de retraite juifs au Kansas (centre des Etats-Unis), à la veille de la fête de la Pâque juive, qui débute lundi soir.

Des témoins cités par des médias américains ont dit avoir entendu l’homme crier « Heil Hitler » lors de son interpellation, qui s’est déroulée sans violence.

Le président américain Barack Obama a condamné cette attaque « horrible » et présenté ses condoléances aux familles des victimes.

La police fédérale américaine a recensé 674 incidents à caractère antisémite en 2012 aux Etats-Unis, un chiffre stable par rapport à l’année précédente, qui représente près des deux tiers des incidents classés comme antireligieux dans le pays.