« Bien que j’apprécie beaucoup votre aimable invitation à rencontrer les sénateurs démocrates, je crois que cela pourrait renforcer la perception partisane erronée qui entoure le cadre de ma prochaine visite », a écrit Benjamin Netanyahu dans une lettre adressée aux sénateurs Richard Durbin et Dianne Feinstein et dont l’agence de presse Reuters a obtenu une copie.

Durbin et Feinstein, deux hauts responsables démocrates du Sénat, avaient invité Netanyahu à une réunion à huis clos avec les sénateurs démocrates.

Dans une lettre, ils avaient pris soin de l’avertir des répercussions d’une politisation partisane sur les relations israélo-américaines, a rapporté le Huffington Post.

Les dirigeants républicains du Congrès américain ont récemment fait voler en éclats tout protocole diplomatique en invitant le Premier ministre israélien sans avoir consulter au préalable ni la Maison Blanche ni les membres démocrates du Congrès.

Netanyahu fait face à de nombreuses critiques à propos de sa décision de s’adresser aux américain deux semaines avant les élections israéliennes et dans un contexte particulier alors que sont menées des négociations internationales sur le programme nucléaire de l’Iran.

Dans sa lettre de réponse, Netanyahu affirme comprendre « pleinement l’importance du soutien bipartisan indispensable pour que notre alliance reste forte à l’avenir ».

Le Premier ministre israélien a également indiqué regretter que l’invitation ait été perçue comme partisane par certains.

« Je peux vous assurer que mon seul objectif en l’acceptant est de pouvoir exprimer les graves préoccupations d’Israël sur un potentiel accord nucléaire avec l’Iran qui pourrait menacer la survie de mon pays.»