Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé lundi lors du lancement de la campagne électorale de son parti, le Likud, qu’il était le seul à pouvoir assurer la sécurité des Israéliens.

« Aux prochaines élections, ne mettez pas en danger la sécurité d’Israël, seul le Likud peut assurer votre sécurité », a-t-il déclaré lors d’un discours public à Tel Aviv devant des militants du parti.

Présentant les candidats de sa liste pour les élections législatives de mars, le chef du Likud a également assuré qu’il ne ferait « aucune concession territoriale pouvant menacer la sécurité d’Israël ».

« La gauche n’est pas prête à exiger des Palestiniens de mettre fin au conflit et accepter enfin l’Etat juif mais le Likoud tient de toutes ses forces à ces conditions », a-t-il déclaré.

M. Netanyahu a en outre promis aux électeurs un changement du système électoral afin de permettre une plus grande stabilité du pouvoir.

Rappelant que 33 gouvernements se sont succédé en Israël depuis 1948, M. Netanyahu s’est engagé à faire voter une loi qui empêchera des petites formations politiques de faire tomber un gouvernement.

« Il faut un grand Likud pour assurer l’avenir de l’Etat d’Israël », a-t-il encore affirmé.

Les députés israéliens ont voté le 8 décembre la dissolution du Parlement, ouvrant la voie à la tenue d’élections anticipées le 17 mars, après le limogeage de ministres centristes par M. Netanyahu.