Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a envoyé, mardi, une lettre officielle de condoléances à son homologue australien Tony Abbott après que deux personnes ont été tuées la veille au cours d’une prise d’otages dans un café de Sydney.

Netanyahu a qualifié d’« attaque terroriste brutale » cette prise d’otages de 16 heures menée par un homme armé islamiste et il a souligné la lutte commune contre le terrorisme que mènent les deux pays.

« Israël et l’Australie sont confrontés au même fléau, celui du terrorisme islamiste impitoyable qui ne connaît pas de limites géographiques et qui cible des civils innocents sans distinction. Aujourd’hui, plus que jamais, la communauté internationale doit s’unir et travailler ensemble pour vaincre ces forces du mal qui menacent la sécurité de toutes les nations civilisées », a écrit M. Netanyahu.

« Je vous prie de bien vouloir transmettre nos plus sincères condoléances aux familles des victimes. Nos pensées et nos prières sont avec vous et avec les Australiens en ce moment difficile », conclut la lettre.

Le bras de fer a pris fin mardi après que la police lourdement armée a pris d’assaut le café Lindt, tuant le preneur d’otages. Deux otages ont également été tués.

Le tireur d’origine iranienne a été identifié comme Man Haron Monis, 50 ans, un homme qui avait déjà été poursuivi pour l’envoi de lettres offensantes aux familles des soldats australiens tués en Afghanistan.

Le Premier ministre Tony Abbott a déclaré que Monis avait « une longue histoire de criminalité violente, d’engouement pour l’extrémisme et d’instabilité mentale. »

Les autorités ont souligné que ces actes étaient ceux d’un solitaire, d’un individu perturbé et qui ne faisaient pas partie d’un complot terroriste plus large.