Mardi, alors que le processus de paix était en danger et que les discussions sur la libération de Pollard et de prisonniers palestiniens et sur le gel des implantations s’enflammaient, on aurait pu penser que Benjamin enchaînait les réunions avec les diplomates et les membres de son cabinet.

Détrompez-vous, il faisait une matsa.

Alors qu’il visitait une boulangerie à Kfar Chabad, le Premier ministre a versé de l’eau dans de la pâte, l’a aplatie, l’a roulée, l’a aplatie une seconde fois avec un ustensile particulier et l’a glissée dans le four pour la regarder cuire.

« Chaque année, et ce depuis des décennies, je mange des matsot shmurot de Chabad, » explique Netanyahu. « Mais c’était la première fois que j’en faisais moi-même. »

Selon Chabad.org, la boulangerie de Kfar Chabad produit plusieurs tonnes de matsot shmurot rondes faites à la main pour les communautés juives du monde entier.