Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a remporté avec une écrasante majorité, et comme prévu, le leadership du Likud avec 80 % des voix, battant son challenger Danny Danon, qui n’a recueilli que 20 % des bulletins de vote.

Un peu plus de 96 000 membres encartés du Likud ont également choisi la liste du parti à la Knesset.

Selon les résultats pas définitifs, Yuli Edelstein, le président de la Knesset, le ministre de l’Intérieur Gilad Erdan et le ministre du Tourisme, Yisrael Katz étaient au coude à coude dans la course à la deuxième place sur la liste, derrière Netanyahu. A 8h30, seulement 25 % des bulletins de vote avaient été dépouillés. La liste définitive sera publiée jeudi après-midi.

La députée Miri Regev atteindrait également le top 5. Elle serait suivie par Silvan Shalom, le ministre de l’Energie et Zeev Elkin, Yariv Levin, le ministre de la Défense Moshe Yaalon, et le ministre des Affaires stratégiques Yuval Steinitz.

Danon, qui était arrivé cinquième dans les dernières primaires, n’a cette fois pas accédé au top 10.

Parmi les hauts responsables du parti, Tzahi Hanegbi, le confident de Netanyahu, Yuval Steinitz, ainsi que Tzipi Hotovely, seraient moins bien classés que prévu, leurs places exactes sur la liste attendant d’être publiées.

Le député Moshe Feiglin, représentant la droite dure, n’aurait pas fait de percée sur la liste, selon les résultats préliminaires qui n’incluent pas les bulletins de vote en Cisjordanie, où se trouve sa base électorale.

Netanyahu s’apprête à faire une déclaration sur les résultats à 11h.

70 candidats, dont 17 députés, ont concouru dans la primaire du parti et étaient en lice pour une place leur donnant une chance réaliste de servir au sein de la 20è Knesset.

Les membres du Likud ont également voté mercredi sur une décision prise au siège du parti pour permettre au Premier ministre de choisir deux places ouvertes à la Knesset, le n° 11 et le n° 23, pour les candidats personnellement nommés par lui. Jeudi matin, la majorité semblait favorable à cette décision.

Mercredi soir, Danny Danon, un ancien vice-ministre de la Défense limogé par Netanyahu, a reconnu sa défaite et a félicité le Premier ministre, appelant à l’unité du parti avant les élections nationales prévues pour le 17 mars.

« D’après les premiers résultats, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a remporté l’élection », a déclaré Danon peu de temps après que les urnes aient fermé. « Je félicite le Premier ministre et lui souhaite de réussir. »

Selon les estimations, 55 % des membres du Likud inscrits auraient voté mercredi.