Un mois après sa mise en garde controversée le jour du scrutin contre les citoyens arabes d’Israël qui « votaient en masse », le Premier ministre Benjamin Netanyahu a demandé mercredi de rencontrer Ayman Odeh le chef de file de la Liste arabe unie, dans une tentative de se réconcilier avec la communauté arabe.

Odeh a confirmé l’invitation et a indiqué qu’il prendrait le Premier ministre au mot, mais a franchement réprimandé Netanyahu pour l’utilisation de la rencontre comme un coup de publicité pour booster son statut politique.

Il a dit que son parti profiterait de la réunion pour exprimer son opposition aux démolitions de maisons, mettre en avant la reconnaissance des localités bédouines dans le Néguev, et faire progresser son plan pour l’égalité des citoyens arabes d’Israël.

« J’aimerais croire que Netanyahu comprend les terribles erreurs qu’il a commises récemment, mais il semble que ce ne soit qu’un geste ‘cosmétique’ pour les médias, comme à son habitude. Son bureau a divulgué aux médias les informations sur la rencontre avant même qu’elle n’ait été planifiée. Nous voulons une réunion de travail, pas une réunion de relations publiques », a déclaré Odeh.

Le jour du scrutin, le 17 mars, Netanyahu avait posté une vidéo sur sa page Facebook, appelant ses partisans à sortir et à voter pour compenser les « foules d’Arabes » se rendant aux urnes.