Netanyahu : Israël gardera le contrôle militaire de la rive ouest du Jourdain
Rechercher

Netanyahu : Israël gardera le contrôle militaire de la rive ouest du Jourdain

La non reconnaissance du caractère juif de l'État "est ce qui empêche de faire la paix", a déclaré le Premier ministre à Latroun

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une réunion du cabinet organisée dans les tunnels du mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem, en l'honneur du 50e anniversaire de Yom Yeroushalayim, le 28 mai 2017. (Crédit : Gali Tibbon/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une réunion du cabinet organisée dans les tunnels du mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem, en l'honneur du 50e anniversaire de Yom Yeroushalayim, le 28 mai 2017. (Crédit : Gali Tibbon/AFP)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé lundi qu’Israël conserverait le contrôle militaire de la rive ouest du Jourdain, en Cisjordanie, même dans le cadre d’un accord de paix avec les Palestiniens.

« Nous cherchons la paix avec nos voisins, une vraie paix, qui durera pendant des générations », a dit M. Netanyahu lors d’une cérémonie marquant le 50e anniversaire de la guerre israélo-arabe de juin 1967, organisée à Latroun, à l’ouest de Jérusalem.

« C’est pourquoi dans tout accord (de paix), comme en l’absence d’accord, nous devrons conserver notre contrôle (militaire) sur le territoire à l’ouest du Jourdain (ndlr : la rive ouest) », a-t-il ajouté.

« Nous insistons pour que les Palestiniens reconnaissent finalement Israël comme le foyer national du peuple juif », a également dit le Premier ministre. Cette reconnaissance « est le fondement de la paix et la refuser, c’est ce qui empêche de faire la paix ».

⭕️ LIVE – Discours du Premier ministre Benjamin Netanyahou à l'occasion de la cérémonie marquant les 50 ans de la guerre des Six Jours.

Posted by Benjamin Netanyahou on Monday, 5 June 2017

Ces déclarations interviennent au moment où le président américain Donald Trump a affirmé son intention de raviver le processus de paix israélo-palestinien, au point mort depuis 2014.

Le mois dernier, lors d’une visite à Jérusalem et Bethléem, M. Trump avait appelé les deux parties à faire des concessions pour parvenir à la paix, – sans jamais entrer dans les détails.

Lundi, avant l’intervention de M. Netanyahu à Latroun, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas avait répété dans un communiqué son souhait de voir la création d’un Etat palestinien avec Jérusalem-Est pour capitale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...