L’opération militaire terrestre israélienne lancée dans la bande de Gaza est essentielle pour « frapper » les tunnels du Hamas, les bombardements étant insuffisants, a dit vendredi le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Ce n’est pas possible de régler (le problème) des tunnels depuis les airs uniquement, nos soldats font aussi cela sur le terrain », a-t-il dit à l’ouverture d’une réunion du gouvernement.

« Tsahal (l’armée) opère contre le Hamas et d’autres organisations terroristes dans la bande de Gaza depuis la mer, les airs et maintenant aussi sur la terre. L’opération terrestre lancée par nos forces hier (jeudi) soir vise à frapper les tunnels de la terreur allant de Gaza jusqu’en Israël », a ajouté le Premier ministre.

Il a jugé que ces souterrains avait pour but une « attaque massive » contre des civils israéliens.

Selon lui, l’assaut n’a pas « une garantie de succès à 100 % » mais qu’il est nécessaire, Israël ayant « essayé les alternatives ».

Les tunnels visés par l’armée ont été creusés à travers Gaza et vers Israël pour transporter des armes, assembler des lance-roquettes et certains pour pénétrer en territoire israélien. Les autorités ont dit d’ailleurs avoir déjoué une telle infiltration jeudi matin.