Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré mercredi que le refus des Palestiniens de reconnaître Israël en tant qu’Etat juif était la raison du blocage des négociations de paix entre les deux parties.

« Le refus constant de reconnaître un Etat juif et de mettre fin à ce conflit est ce qui retient la paix », a dit Netanyahu pendant une cérémonie officielle célébrant le 50e anniversaire de la réunification de Jérusalem pendant la guerre des Six Jours de 1967.

Il a indiqué qu’Israël était prêt à négocier la paix avec les Palestiniens.

Pendant la cérémonie, le Premier ministre a répété les propos tenus le même jour à la Knesset : le mont du Temple et le mur Occidental resteront pour toujours sous souveraineté israélienne. »