Benjamin Netanyahu a défendu sa réponse au vote du Conseil de Sécurité de l’ONU condamnant les implantations en affirmant qu’il avait eu une réaction mesurée et naturelle face à l’hostilité du reste du monde.

“J’ai lu dans plusieurs journaux ce matin qu’il y a des plaintes entourant la position pleine de vigueur que j’ai prise face aux pays qui ont voté contre nous à l’ONU”, a déclaré le Premier ministre lors d’une cérémonie de Hanoukka dans la ville de Maalot, dans le nord du pays.

“Israël est un pays qui possède un sentiment de fierté nationale et nous ne tendons pas l’autre joue”, a-t-il ajouté.

« Cela a été une réponse rationnelle, assurée et réfléchie. Cela a été une réponse à la fois responsable, mesurée et vigoureuse, la réponse naturelle apportée par un peuple sain qui a clairement fait savoir aux nations du monde que ce qui a été fait à l’ONU est inacceptable pour nous ».

De plus, a-t-il dit, le temps de se “faire bien voir” pour Israël est terminé.

“Il n’y a pas d’alternatives à une réponse déterminée parce que cette dernière créera dans les effets une approche différente à l’avenir”, a-t-il dit.

« Je vous dis qu’il n’y a pas de sagesse diplomatique dans le fait de se faire bien voir. Non seulement nos relations dans le monde ne seront pas touchées et avec le temps, elles s’amélioreront dans la mesure où les nations du monde respectent les pays forts qui savent se défendre et qu’elles ne respectent pas les pays faibles et soumis à l’image qu’on a d’eux qui inclinent la tête ».