Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a dit mardi aux députés du Likud qu’il « n’y a jamais eu et qu’il n’y aura plus jamais un gouvernement qui soit meilleur pour les implantations que notre gouvernement ».

S’exprimant au début de la rencontre hebdomadaire du groupe parlementaire du Likud à la Knesset, il a rejeté les accusations lancées par les dirigeants des mouvements pro-implantations et de l’extrême-droite, selon qui son gouvernement serait en train de superviser un « gel des implantations » de facto.

« Nous construisons partout sur le territoire, avec détermination, systématiquement, et de manière avisée », a souligné Netanyahu.

Il a également mis en garde face aux conséquences qu’entraînent les tentatives de déstabilisation de son gouvernement.

Yitzhak Shamir, pictured in 1992. (photo credit: Flash90)

Yitzhak Shamir en 1992. (Crédit : Flash90)

« Je veux vous rappeler ce qui est arrivé la dernière fois qu’un gouvernement de droite a été sapé par la droite », a-t-il dit, en référence au renversement en 1992 du gouvernement de Yitzhak Shamir par des partis d’extrême-droite.

Les élections qui avaient suivi avaient permis l’élection de Yitzhak Rabin, avec un gouvernement travailliste qui avait signé les accords de paix d’Oslo.

« C’est la plus grande erreur que nous pourrions faire et je suis sûr que nous ne la répéteront pas », a ajouté le Premier ministre.