Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a nommé mardi un nouveau coordinateur pour superviser les négociations avec le Hamas sur le retour des dépouilles de deux soldats de Tsahal.

Lior Lotan, un colonel à la retraite, dirigera les négociations pour récupérer les dépouilles des soldats Hadar Goldin et Oron Shaul.

Goldin et Shaul, ont été tués dans des incidents séparés lors des combats de cet été dans la bande de Gaza, et ont tous deux été déclarés morts sur la base de preuves que l’armée a acquises – toutefois Israël n’a jamais retrouvé leurs corps.

Le retour des dépouilles de Goldin et de Shaul devrait être une priorité dans la liste des demandes d’Israël au cours des négociations de cessez-le-feu avec le Hamas au Caire, qui doivent débuter plus tard ce mois-ci. On ne connaît pas encore les contours exacts d’un tel accord, mais il est possible que le Hamas y voit une occasion de libérer les prisonniers détenus par Israël.

Lotan remplacera David Meidan, qui occupait le poste de coordinateur depuis trois ans.

Lior Lotan (Crédit : Flash 90)

Lior Lotan (Crédit : Flash 90)

Meidan avait joué un rôle clé dans l’élaboration de l’accord Shalit de 2011, qui a finalement conduit à la libération de Gilad Shalit, un soldat de Tsahal capturé par le Hamas en échange
de 1 027 prisonniers.

Lotan avait précédemment dirigé la Division du renseignement militaire relative aux prisonniers et aux personnes disparues. Il avait pris part aux négociations avec le Hezbollah qui visaient à récupérer les corps de trois soldats de Tsahal et à la libération d’un citoyen israélien qui avait été enlevé par le groupe terroriste libanais.

Le mois dernier, un haut responsable du Hamas avait indiqué au quotidien Israel Hayom que le groupe dans la bande de Gaza était en voie d’un accord avec Israël. « Le véritable travail de terrain a été fait, » a-t-il indiqué.

« Cependant, il est difficile de dire que nous sommes sur le point de signer un accord pour libérer les prisonniers », avait-il ajouté.

Le responsable a répondu à un post de Facebook émis par le porte-parole du Hamas Mouchir al-Masri, qui a affirmé que « les futures négociations peuvent conduire à un nouvel accord pour la libération de plus de prisonniers que possible. »

Israël, pour sa part, n’a pas encore confirmé de percée dans les négociations. La nomination de Lotan, cependant, peut être le signe que des progrès avaient été accomplis dans les négociations avec le Hamas.