Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis dimanche de ne pas modifier le statu quo sur le mont du Temple, où les Juifs n’ont pas le droit de prier, même s’il est « le site le plus sacré » pour les Juifs « depuis l’époque de notre patriarche Abraham » a-t-il précisé.

Netanyahu – qui a également appelé à « la responsabilité et à la retenue » face aux troubles à Jérusalem – a demandé l’aide de son cabinet en vue de maintenir l’ordre, et ce au milieu des appels de députés de droite et de militants pour autoriser les Juifs à prier sur le mont du Temple, et quelques heures après que le ministre de la Construction et du logement Uri Ariel a affirmé lors d’un rassemblement à Jérusalem que le statu quo allait changer. Un de ces militants, Yehuda Glick, avait été victime d’une tentative d’assassinat par un tireur palestinien mercredi dernier.

« Ce qui est nécessaire maintenant c’est de calmer la situation et d’agir avec responsabilité et retenue » a déclaré M. Netanyahu au début de la réunion hebdomadaire du cabinet. « Je pense que ce qu’il est nécessaire maintenant de faire preuve de retenue et de travailler ensemble pour calmer la situation… Je demande également à ce que l’on évite les initiatives privées et les déclarations intempestives. »

Le chef de l’exécutif a fait savoir que le retour du calme à Jérusalem pourrait s’avérer une « longue lutte » et il a souligné la détermination d’Israël à combattre la violence dans la capitale.

« J’ai ordonné des renforts massifs et l’utilisation de moyens supplémentaires pour assurer l’ordre dans la capitale d’Israël » a déclaré M. Netanyahu. « Il se pourrait que nous soyons engagés dans une longue lutte, mais nous sommes déterminés à réussir. Nous allons nous opposer à toutes les tentatives systématiques menées par des éléments extrémistes islamiques dans le but d’attiser les troubles. Ils aimeraient mettre le feu à Jérusalem et enflammer l’ensemble du Moyen-Orient. L’endroit pour lequel ils sont le plus déterminés, c’est le mont du Temple. »

Netanyahu a promis de maintenir le statu quo sur le mont du Temple, permettant aux non-musulmans d’accéder au site, tout en réservant la prière aux seuls musulmans. « Nous nous sommes engagés en faveur du statu quo pour les Juifs, les musulmans et les chrétiens » a déclaré M. Netanyahu, qui a ensuite souligné l’importance du site pour les Juifs.

« Depuis l’ère de notre patriarche Abraham, le mont du Temple a été le site le plus sacré pour notre peuple. Le mont du Temple est l’endroit le plus sensible sur la terre. En plus de faire valoir nos droits, nous sommes déterminés à maintenir le statu quo… Ces messages ont été transmis clairement à Abou Mazen [le président de l’AP Mahmoud Abbas], ainsi qu’à tous les responsables de la région, et dans notre propre pays ».