Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a donné jeudi l’instruction de détruire les maisons des terroristes qui ont perpétré des attaques à Jérusalem, selon Radio Israel.

Le Premier ministre a convoqué une réunion d’urgence jeudi sur les affrontements à Jérusalem, en présence de la ministre de la Justice Tzipi Livni, du ministre de la Sécurité intérieure Yitzhak Aharonovitch, du chef de la police Yohanan Danino et du chef du Shin Bet Yoram Cohen.

Lors de la rencontre, Netanyahu a appelé à une application plus sévère des mesures contre les émeutiers à Jérusalem, y compris par l’utilisation plus large de la détention administrative et la diffusion des ordres supplémentaires de restriction. Il a également appelé à la destruction des maisons des terroristes qui ont commis des attaques dans la ville.

La directive du Premier ministre est arrivée un jour après qu’un homme a lancé son van contre un groupe de piétons dans la capitale, tuant un officier de la police des frontières et blessant 11 autres personnes, dont une dans un état critique.

La victime, Jedan Assad, 38 ans, du village druze de Beit Jann, a été enterrée jeudi.

L’auteur de l’attaque terroriste à Jérusalem, Ibrahim al-Akary, un membre du Hamas âgé de 48 ans, originaire du quartier de Shuafat à Jérusalem-Est, a été enterré tard mercredi soir dans la Vieille Ville après avoir été tué par les forces de sécurité au cours de l’attaque.

S’exprimant quelques heures après l’incident, le maire de Jérusalem, Nir Barkat, a déclaré qu’Israël devait démolir les maisons des terroristes et utiliser toutes les mesures légales pour parer aux attaques. Il a préconisé l’utilisation d’une « force très, très aggressive et claire contre la violence » et a déclaré qu’il « n’y a pas d’autre solution, malheureusement ».

Une attaque similaire à la voiture avait eu lieu deux semaines plus tôt à un arrêt de tramway le long de la Ligne verte dans la capitale.

Un Palestinien du quartier de Jérusalem-Est de Silwan avait lancé sa voiture sur la plate-forme de la station de tramway Ammunition Hill, tuant deux personnes, dont un bébé de trois mois, et en blessant plusieurs autres. La police a tué l’homme alors qu’il essayait de s’enfuir.

Dans l’attaque du 22 octobre, Abdelrahman al-Shaludi, membre du Hamas, a tué un bébé de trois mois, Chaya Zissel Braun, et Karen Yemima Muscara, une citoyenne équatorienne âgée d’une vingtaine d’années qui était venue en Israël pour se convertir au judaïsme.