Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche que des dizaines de projets terroristes avaient été contrecarrés par le Shin Bet au cours des deux derniers mois.

« En juillet et en août, le Shin Bet a arrêté plus de 70 cellules terroristes qui prévoyaient des attaques contre des civils et des soldats israéliens », a déclaré Netanyahu avant le début de la réunion hebdomadaire du cabinet dans ses bureaux de Jérusalem. « Les civils israéliens ne savent pas tout ce que fait le Shin Bet. »

Il n’a pas donné plus de précision sur la nature des attaques ou les arrestations. Le Shin Bet a confirmé ce nombre mais n’a pas donné de détails sur ses activités.

Le service de sécurité fait régulièrement des annonces d’arrestation et de projets terroristes contrecarrés en Israël et en Cisjordanie, même s’il attend généralement les mises en examen avant de confirmer les arrestations.

Nir Barkat, maire de Jérusalem, au mont du Temple, le 28 octobre 2014. (Crédit : mairie de Jérusalem)

Nir Barkat, maire de Jérusalem, au mont du Temple, le 28 octobre 2014. (Crédit : mairie de Jérusalem)

La semaine dernière, l’agence a indiqué dans son rapport mensuel avoir enregistré 110 attaques terroristes en août contre 222 en juillet, quand les tensions sur le complexe du mont du Temple à Jérusalem avaient entraîné une poussée de violence.

La baisse a ramené le nombre d’attaques à un niveau similaire à celui précédant le mois de juillet, qui avait connu le nombre d’incidents le plus important depuis décembre 2015. Depuis janvier 2016, il y a eu environ 121 attaques contre des Israéliens tous les mois.

Le Premier ministre a également présenté ses condoléances aux familles des victimes du séisme de magnitude 8,1 qui a frappé le Mexique jeudi soir, avant son voyage en Amérique latine qui débute dimanche soir.

« Nous comprenons que ce sont des journées difficiles pour ce pays, pour le peuple mexicain. Quand je parlerai avec le président du Mexique, nous proposerons de l’aide à la reconstruction ou toute autre aide que nous pourrons donner », a-t-il dit.

Dimanche, le ministère des Affaires étrangères a indiqué qu’Israël allait envoyer de l’aide au Mexique après le tremblement de terre, qui a tué au moins 65 personnes.

Judah Ari Gross et Raphael Ahren ont contribué à cet article.