Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a présenté mercredi ses condoléances à l’Egypte après des attaques du groupe djihadiste Etat islamique qui ont fait au moins 36 morts, en majorité des soldats dans le Sinaï, selon un communiqué de son bureau.

« Israël présente ses condoléances au gouvernement, au peuple égyptien et aux familles des victimes de cet acte cruel de terrorisme », a affirmé M. Netanyahu, selon ce communiqué.

Un peu plus tôt dans la journée, M. Netanyahu qui s’était rendu au chevet de blessés israéliens de récentes attaques palestiniennes a déclaré qu’Israël « était associé avec l’Egypte et d’autres pays de la région et du monde dans la lutte contre le terrorisme islamiste fanatique, dirigé soit par l’Iran chiite, soit par l’EI sunnite où encore d’autres groupes comme le Hamas », le mouvement terroriste palestinien.

« Le terrorisme frappe à nos portes, l’EI ne se trouvait pas seulement face au Golan mais en ce moment en Egypte et de l’autre côté de nos frontières », a-t-il ajouté.