Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche qu’il continuera à essayer de mettre en échec l’accord attendu entre les Etats-Unis et l’Iran sur le programme de développement nucléaire de ce dernier.

Cette déclaration intervient alors que Washington prédit la conclusion du rapprochement sur ce sujet dans les prochaines semaines.

« Les puissances [internationales] et l’Iran foncent dans le mur avec un accord qui permettra à l’Iran de s’équiper d’armes nucléaires, ce qui constituera une menace pour l’existence de l’Etat d’Israël » a mis en garde Netanyahu avant la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem.

Netanyahu a affirmé qu’il était prêt à monter au créneau avec le secrétaire d’Etat américain John Kerry afin d’empêcher l’accord.

« En cette fin de semaine, Kerry et [le ministre iranien des Affaires étrangères] Zarif ont annoncé leur intention d’achever l’accord-cadre d’ici la fin mars, ce qui doit nous mener à accélérer urgemment nos efforts pour tenter d’enrayer cet accord mauvais et dangereux » a défendu M. Netanyahu.

« Nous allons continuer à agir et à diriger les efforts internationaux de lutte contre l’armement nucléaire de l’Iran et nous mettrons tous les moyens en avant pour déjouer l’accord mauvais et dangereux qui jetterait un voile noir sur l’avenir d’Israël » a-t-il poursuivi.

Ces commentaires ont été faits après que Kerry a soutenu à son homologue iranien, le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, que les États-Unis entendaient respecter une date-butoir mi-mars concernant le programme nucléaire de l’Iran, lorsque les deux hommes se sont rencontrés ce vendredi à Munich.