Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a remercié mardi le président François Hollande pour les efforts déployés par la France dans l’enquête sur la tuerie de Bruxelles, dans laquelle deux Israéliens ont été tués le 24 mai.

« Benjamin Netanyahu s’est entretenu avec François Hollande et lui a fait part de sa reconnaissance pour l’engagement actif des forces de sécurité françaises à capturer le terroriste suspecté d’avoir perpétré l’attaque antisémite de Bruxelles », a indiqué le bureau du premier ministre dans un communiqué.

Le suspect principal, Mehdi Nemmouche, un Français de 29 ans, a été interpellé le vendredi dernier à Marseille (sud de la France), dans un autocar en provenance d’Amsterdam via Bruxelles lors d’un contrôle des douanes.

Originaire de Roubaix (nord), l’homme au « profil djihadiste » a été placé en garde à vue et est interrogé depuis par les agents du contre-espionnage français.

M. Netanyahu a également salué « les dernières prises de positions fermes contre l’antisémitisme » du président français.

Fin mai, après l’agression de deux juifs à proximité d’une synagogue en région parisienne, M. Hollande avait affirmé « la volonté de la France pour que tous les juifs de France se sentent en parfaite sécurité et tranquillité ».