Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a admis lundi que les recherches intensives menées par l’armée et les services de sécurité pour retrouver trois jeunes Israéliens « risquent de prendre du temps ».

« Nous devons être prêts à l’éventualité que cela prendra du temps », a déclaré M. Netanyahu lors d’une brève allocution radio-télévisée au siège du commandement militaire de la région centrale qui comprend la Cisjordanie.

« Nous agissons de façon responsable et ferme contre le Hamas. Nous avons arrêté plus de 100 de ses militants », a souligné le Premier ministre en faisant allusion aux opérations de ratissage qui se concentrent dans la région de Hébron.

Le ministre de la Défense, Moshe Yaalon, a pour sa part averti que le mouvement terroriste palestinien « paierait le prix fort ».

Israël, qui a sollicité lundi l’aide de l’Autorité palestinienne, dirigée par Mahmoud Abbas, pour localiser les trois Israéliens enlevés jeudi, a intensifié depuis 48 heures sa répression contre l’appareil politique du Hamas en Cisjordanie.

M. Netanyahu a également dénoncé les récents tirs de roquettes de la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas, vers le sud d’Israël. « Nous assistons ces derniers jours à une tentative d’ouvrir un nouveau front dans la bande de Gaza, nous avons réagi fermement et, en cas de besoin, nous réagirons encore plus fermement », a-t-il prévenu.

L’aviation israélienne a lancé depuis samedi des raids aériens sur Gaza, sans faire de victime, à la suite de tirs de projectiles qui n’ont pas été revendiqués.

Le Premier ministre a également pressé la communauté internationale de condamner l’enlèvement des trois jeunes Israéliens. « Je me suis entretenu avec le secrétaire d’Etat américain John Kerry, je lui ai dit que j’avais apprécié ses propos fermes et significatifs contre cet acte criminel et en faveur du droit d’Israël à se défendre ».

« J’aimerais que tous les dirigeants responsables de la communauté internationale condamnent aussi résolument ce crime contre trois jeunes gens », a plaidé M. Netanyahu.

Ces derniers ont été enlevés jeudi soir, près du Gush Etzion, situé entre les villes palestiniennes de Bethléem et Hébron, alors qu’ils faisaient de l’auto-stop pour se rendre à Jérusalem, selon les médias israéliens.

Ils ont été identifiés comme Eyal Yifrach, 19 ans, originaire d’Elad, Gilad Shaar, 16 ans, de Talmon, en Cisjordanie et Naftali Frenkel, 16 ans, de Nof Ayalon, également de nationalité américaine.