Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a félicité l’administration américaine, qui a rejeté un quelconque gouvernement palestinien au sein duquel le Hamas jouerait un rôle, tant que le groupe terroriste refuse de reconnaître Israël et de renoncer à la violence.

« Je suis heureux de voir que Jason Greenblatt, l’envoyé spécial du président [Donald] Trump, a été clair sur le fait que le Hamas doit être démilitarisé, doit reconnaître Israël et se soumettre aux décisions internationales antérieures », a déclaré Netanyahu durant une cérémonie marquant les 100 ans du décès de la combattante Sarah Aaronsohn à Zichron Yaakov.

Le communiqué de Greenblatt réaffirmait le fait que tout gouvernement palestinien « doit se soumettre à ces principes », a poursuivi Netanyahu.

« Nous voulons la paix. Nous voulons la paix véritable, et c’est pour cela que nous ne mènerons aucune négociation avec une organisation terroriste en costume diplomatique. »