Le Premier ministre Benyamin Netanyahu s’est rendu à l’unité de soins intensifs pour les enfants à l’hôpital Sheba à Tel Hashomer, où un bébé de quatre ans de la famille Dawabsha est traité.

Le garçon est dans un état critique. Son frère de 18 mois a été tué lorsque leur maison a été incendiée, par des terroristes présumés juifs.

En quittant les lieux, Netanyahu a dit : « je me suis rendu aujourd’hui au chevet d’un garçon qui lutte pour sa vie à côté de ses parents qui sont suspendus entre la vie et la mort. L’Etat d’Israël mettra ses meilleurs médecins à leurs soins, pour tenter de soigner le garçon et lui redonner une bonne santé et sauver ses parents ».

« Il est difficile de se tenir à côté du lit d’un tel garçon quand vous savez que son jeune frère a été assassiné et que vous vous demandez, ‘Pourquoi ce terrible acte a-t-il été accompli ? Le terrorisme, c’est le terrorisme, dit le Premier ministre.' »