Quelques heures après une frappe aérienne israélienne contre des combattants, le long de la frontière syrienne, les chaînes arabes d’information Al-Jazira et Al-Arabiya ont signalé un nouveau raid israélien en territoire syrien tôt lundi matin, ciblant des lance-missiles détenus par le Hezbollah et les forces loyales au président syrien Bachar al-Assad.

C’était la troisième frappe israélienne présumée sur le front syrien en deux jours.

La frappe signalée dans les montagnes Qalamoun, au Nord-Est de Damas – qui est aussi l’emplacement des attaques israéliennes présumées contre les objectifs du Hezbollah et de Assad de samedi dernier – , aurait fait plusieurs victimes, bien que le nombre de morts et de blessés n’est pas encore disponible.

Il n’y a eu aucune confirmation officielle d’Israël de cette information des médias arabes.