Le président américain Donald Trump a de nouveau dénoncé mercredi le « très mauvais accord » sur le programme nucléaire iranien, à l’approche de sa décision sur le sort de ce texte signé en 2015.

« C’est le pire accord qui soit, nous n’avons rien obtenu », a affirmé sur Fox News M. Trump évoquant ce document conclu entre Téhéran et les grandes puissances qui vise à garantir le caractère pacifique et civil du programme nucléaire iranien en échange d’une levée progressive des sanctions.

« Nous l’avons conclu par faiblesse alors que nous avons beaucoup de force », a-t-il ajouté.

« Nous verrons ce qui se passera très bientôt », a encore dit M. Trump qui doit s’exprimer sur ce dossier d’ici la fin de la semaine.

Une loi oblige le président américain à dire au Congrès, tous les 90 jours, si l’Iran respecte le texte et si la levée des sanctions est bien dans l’intérêt national des Etats-Unis.

Donald Trump a jusqu’ici « certifié » l’accord mais a fait savoir que l’échéance cruciale serait la prochaine, qui tombe dimanche.

Selon plusieurs responsables américains, il pourrait cette fois-ci décider de ne pas « certifier » l’accord, ce qui renverrait de fait la balle dans le camp du Congrès et ferait peser une lourde incertitude sur le devenir de ce texte.

La loi donne en effet à ce dernier en cas de « non-certification », 60 jours pour décider de réimposer ou non les sanctions.