La marque italienne Nutella est sous le feu des critiques après que des utilisateurs ont constaté qu’ils ne pouvaient pas personnaliser leurs messages dans le cadre de la campagne de marketing en ligne de l’entreprise.

Parmi les mots exclus, se trouve le mot « juif ».

Un reportage de Pink News, une publication européenne d’actualité gay, montre également que le site a empêché les utilisateurs de sélectionner les mots « lesbienne », « musulman », « cancer », « diabète », « boycott », « huile de palme » et « orang-outan ».

Les mots « chrétien » et « gay » sont autorisés.

La campagne de marketing française « Dites-le avec Nutella » permet à des aficionados de la marque de concevoir et partager sur les réseaux sociaux des pots virtuels de la célèbre marque de pâte à tartiner chocolatée.

L’utilisation par la marque d’huile de palme est critiquée depuis longtemps par les écologistes et les militants des droits des animaux qui affirment que cette pratique menace l’habitat des orangs-outans. La culture de l’huile de palme a en effet conduit à l’extension de la destruction des forêts tropicales indonésiennes.

Les raisons de l’exclusion du mot « juif » ne sont pas claires.

Ferrero, la société mère de la marque Nutella, a publié une déclaration afin de calmer la polémique.

« Les messages négatifs ou insultants ont été directement retirés du champ de possibilités, l’idée étant d’utiliser le pot de Nutella comme un moyen de communication pour partager de l’enthousiasme » peut-on lire dans la déclaration.

« De même, les adjectifs désignant des communautés qui sont souvent l’objet d’attaques par des personnes malintentionnées ont été retirés des propositions » a ajouté la société.