Le président américain Barack Obama a appelé jeudi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour le féliciter de la victoire de son parti à l’issue d’une campagne qui a accru les tensions entre les deux alliés.

M. Obama « a parlé avec le Premier ministre Netanyahu pour le féliciter du succès de son parti » lors des élections législatives de mardi, a indiqué la Maison Blanche, précisant que le président américain avait souligné l’importance du « partenariat profond et durable » existant entre les deux pays.

MM. Obama et Netanyahu se sont mis d’accord « pour poursuivre les discussions sur plusieurs questions régionales, dont le difficile chemin pour résoudre le conflit israélo-palestinien », ajoute l’exécutif américain dans un communiqué.

M. Obama a réaffirmé l’attachement « de longue date » des Etats-Unis à une solution à deux Etats, poursuit le texte.

Le président américain a par ailleurs réitéré la position américaine sur le dossier nucléaire iranien – point de désaccord profond avec M. Netanyahu – consistant à aboutir à un accord « qui empêche l’Iran d’obtenir l’arme nucléaire » et donnant les moyens à la communauté internationale de vérifier « le caractère pacifique de son programme nucléaire ».