Le président des Etats-Unis Barack Obama a signé lundi un texte prévoyant une aide de 225 millions de dollars pour le système de défense antimissile Dôme de fer, utilisé par Israël pour intercepter les roquettes tirées à partir de la bande de Gaza.

Depuis 2011, date de sa mise en service, les Etats-Unis ont dépensé au total 700 millions de dollars pour soutenir le développement du « Dôme de fer », qui a permis d’intercepter des dizaines de roquettes tirées de Gaza depuis le début de l’opération « Bordure protectrice ».

Le département d’Etat a souligné lundi que les Etats-Unis pouvaient se montrer fermes avec Israël sur la question des victimes palestiniennes civiles à Gaza tout en poursuivant leurs relations stratégiques avec leur allié notamment en matière d’équipements de défense.

Dimanche, Washington s’était dit « consterné » par le bombardement d’une école de l’ONU dans l’enclave palestinienne, dans un communiqué inhabituellement dur à l’adresse d’Israël, même si l’Etat hébreu n’était pas explicitement incriminé.

« Israël peut faire davantage pour empêcher des victimes civiles », a martelé Jennifer Psaki, la porte-parole du département d’Etat, lors de son point de presse. « Mais cela ne change pas le fait qu’Israël reste un partenaire important en termes stratégique et de sécurité. Il a le droit de se défendre ».

Interrogée sur les livraisons d’équipements de défense à Israël qui peuvent être utilisés dans son offensive à Gaza et possiblement lors du bombardement de l’école de l’ONU, Mme Psaki a botté en touche. « Nous avons dit clairement qu’avoir des cibles militaires ne justifiait » pas ce bombardement, a répondu la responsable.

« Je crois qu’il n’y a pas d’autre pays au monde que les Etats-Unis qui soutienne plus la sécurité d’Israël », a rappelé Mme Psaki, en plein coup de froid dans les relations entre les deux alliés. « J’en veux pour preuve le montant des financements accordé au système Iron Dome (…) Cela n’a pas changé », a encore assuré la porte-parole du département d’Etat.

Au total, les Etats-Unis ont prévu de consacrer 30 milliards de dollars à l’aide militaire à Israël entre 2009 et 2018.