Le président américain Barack Obama a condamné lundi le meurtre « insensé » de trois jeunes Israéliens, dont les corps ont été retrouvés en Cisjordanie.

« Les Etats-Unis condamnent dans les termes les plus forts possibles cet acte terroriste insensé commis contre des jeunes innocents », a déclaré le président dans un communiqué.

Le président a présenté ses « condoléances les plus profondes et sincères » aux familles d’Eyal Yifrach, Gil-ad Shaar et de Naftali Fraenkel, détenteur de la double nationalité israélo-américaine.

Les trois corps, dont Israël a imputé l’enlèvement au Hamas, ont été retrouvés lundi près de la localité de Halhul, à une dizaine de minutes de la route où ils ont été vus pour la dernière fois, a annoncé lundi la radio publique israélienne.

Le président américain a ajouté qu’en tant que père il ne pouvait imaginer « peine plus indescriptible que celle que ces parents sont en train de vivre ».

Il a également appelé « toutes les parties à s’abstenir de mener des actions qui puissent déstabiliser encore davantage la situation », tout en assurant Israël de « l’amitié et du soutien le plus total des Etats-Unis ».