Le président Barack Obama recevra les six dirigeants du Conseil de coopération du Golfe (CCG) mi-mai pour des discussions sur le nucléaire iranien mais aussi les conflits au Yemen, en Irak et en Syrie.

Ces rencontres, le 13 mai à la Maison Blanche et le 14 mai à Camp David, résidence d’été des présidents américains, seront l’occasion de discuter des moyens de « renforcer la coopération en termes de sécurité », a indiqué vendredi l’exécutif américain.

Cette rencontre avait été annoncée début avril par Obama, soucieux de rassurer les monarchies du Golfe après la conclusion d’un accord-cadre avec l’Iran sur son programme nucléaire controversé.

Le régime sunnite saoudien, grand rival de l’Iran chiite, redoute que Téhéran se dote in fine de la bombe atomique, tout en ayant obtenu la levée des sanctions internationales qui étranglent son économie.

L’Arabie saoudite mène par ailleurs avec ses alliés arables une intervention militaire au Yémen, pour venir en aide au président de ce pays face aux avancées de rebelles chiites Houthis soutenus par l’Iran.

La Maison Blanche n’a donné aucune autre précision sur le déroulement de ces deux journées de rencontres avec les les monarques du CCG (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar).