Le bureau du procureur de l’Etat a déclaré qu’il accorderait une audition au controversé député du Likud Oren Hazan avant de décider de l’accuser officiellement d’agression.

« Avant de décider de l’accuser, le suspect a été convoqué à une audition », a déclaré un communiqué.

Hazan est soupçonné d’avoir agressé un responsable de la municipalité de l’implantation d’Ariel, en Cisjordanie, il y a deux ans, à l’occasion d’une dispute pour une dette.

Quand la ville avait gelé son compte bancaire, Hazan était arrivé dans le bureau, et avait insulté et poussé le directeur municipal, selon la cour.

Hazan, qui est entré à la Knesset à l’occasion des dernières élections, est devenu l’enfant terrible du Parlement israélien.

Oren Hazan, député du Likud, devant la Knesset le 7 décembre 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Oren Hazan, député du Likud, devant la Knesset le 7 décembre 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

La semaine dernière, son permis de conduire a été suspendu car il roulait à plus de 140 km/h sur la route 90, limitée à 90 km/h.

Peu après son entrée dans la politique, un reportage de la Deuxième chaîne avait accusé Hazan d’avoir géré auparavant un casino en Bulgarie, où les drogues dures et la prostitution étaient autorisées.

Il a poursuivi le journaliste de la chaîne, Amit Segal, pour diffamation, mais a perdu son procès.