La communauté juive de Norvège a longtemps demandé la fermeture de cette artère à la circulation. La municipalité, qui jugeait l’initiative excessive, vient enfin de prendre cette décision. La communauté juive de Norvège a connu un certain nombre de menaces au cours des dernières années.

Ervin Kohn, Président de la communauté juive à Oslo et directeur adjoint du Centre norvégien contre le racisme, a déclaré jeudi à JTA que cette décision a été prise suite à l’assassinat, le 15 février, d’un agent de sécurité devant la grande synagogue de Copenhague au Danemark.

« Avec ce changement, les besoins de sécurité de la communauté sont plus ou moins satisfaits », affirme Kohn.

Il a également déclaré que la communauté a prévu d’organiser son service religieux dans la rue. Dans ce cadre exceptionnel, des centaines de non-juifs, dont de nombreux musulmans, sont attendus autour de la synagogue afin d’exprimer leur indignation face à la fusillade perpétrée par un musulman fanatique au Danemark. Quelques heures plus tôt, une autre personne était tué dans un café qui accueillait un débat avec un caricaturiste.

L’initiative, intitulée « anneau de la paix, » a été organisée via Facebook et veut tenter de changer la dynamique en Scandinavie. En Suède aussi, la police a renforcé son dispositif de sécurité autour des synagogues et a reçu un équipement de protection spécial.