Plus qu’une destination touristique pour les Israéliens, Berlin est devenu ces derniers mois, avant la récente campagne, la ville de la « division » – pour certain un symbole de la vie agréable, où tout – dont les petits desserts chocolatés – est moins cher et mieux, alors que d’autres le considèrent toujours comme le symbole de la destruction des Juifs par les nazis.

Mais au-delà des stéréotypes, il y a un autre côté de Berlin – et une plus grande opportunité pour une plus grande coopération et compréhension entre Israël et l’Allemagne.

Lors d’un récent événement organisé au Tel-Aviv Global, l’agence municipale en charge de la promotion de la ville présentée comme la capitale du tourisme et de la technologie, a annoncé un accord de collaboration avec un centre de haute technologie berlinois, Berlin Partner For Business and Technology, dans le but de promouvoir les liens technologiques entre les deux villes et les innovations des start-ups.

Bien que plus petit et moins expérimentés dans le secteur des start-ups que la région de Tel-Aviv – la ville et ses banlieues – Berlin est considéré, avec Londres, comme l’un des deux hauts lieux des start-ups en Europe.

Il y a près de 750 start-ups dans la ville de Berlin, dans des domaines tels que les médias, la musique, les jeux, l’e-commerce et la technologie financière. La ville possède également 16 centres de technologie et de nombreuses entreprises de capital risque.

L’accord permettra aux entrepreneurs des deux villes d’accéder à l’espace de travail des deux villes gratuitement, ainsi que d’avoir de l’aide dans le processus d’obtention du visa. De plus, les entrepreneurs pourront bénéficier d’un système de mentorat individuel avec des experts.

L’annonce s’est faite à l’événement Axis 2015 au Centre Peres pour la paix, lors d’un panel dédié au 50e anniversaire des relations diplomatiques germano-israéliennes et à l’épanouissement des écosystèmes internationalement reconnus des start-ups de Berlin et Tel-Aviv.

Ce partenariat fait partie de la campagne berlinoise initiée par Berlin Partner afin de développer la coopération globale entre l’écosystème des start-up de Berlin et d’autres villes innovantes, y compris Washington, New York, Londres – et maintenant Tel-Aviv.

Même si ce nouvel accord sur les start-ups est la première en son genre – en effet, c’est la première fois que les municipalités allemandes et israéliennes parviennent à un tel accord –, il y a beaucoup d’entreprises allemandes qui ont établi des relations avec des start-ups israéliennes.

Parmi elles, Deutsche Telekom, qui a inauguré l’an dernier l’accélérateur hub:Raum, une extension de son accélérateur basé à Berlin qui recrute des entreprises israéliennes prometteuses dans les réseaux, mobiles, et les espaces ad-tech, a déclaré Min-Kin Mak, vice-président de la nouvelle entreprise Deutsche Telekom et chef de hub: Raum.

« Nous savons que l’écosystème des start-ups et le savoir-faire technologique approfondi ici, en Israël, est tenu en haute estime, a-t-il souligné. Nous sommes en mesure d’ouvrir des portes pour les start-ups dans le cadre de Telekom et de ses entreprises partenaires, en leur donnant une nouvelle impulsion vers le succès. De cette façon, nous voulons profiter des synergies et amener des produits sur le marché européen ensemble. »

Ed Frank, le PDG et fondateur d’Axis Innovation, a déclaré : « Nous sommes heureux d’accueillir l’événement annuel de cette année avec Berlin Partner et Tel-Aviv Global afin de promouvoir les liens technologiques entre les deux pays. Le partenariat entre Tel-Aviv Global et Berlin Partner permettra une expansion accrue et l’exposition des start-ups israéliennes, tant dans la Communauté européenne que sur les marchés mondiaux. »

Pour Hila Oren, PDG et fondateur de Tel-Aviv Global : « Tel-Aviv devient un acteur clé sur la scène mondiale des start-ups. Récemment classée première ville du monde pour les start-ups, en dehors des États-Unis, Tel-Aviv se concentre maintenant sur de nouvelles politiques pour promouvoir et faciliter l’innovation. Dotée d’une connexion Wi-Fi dans toute la ville, les taxes municipales réduites pour les start-ups et des espaces de collaboration subventionnée par la ville, Tel-Aviv est l’endroit pour les start-ups ».

« Yael Weinstein, directrice du développement économique, dirige notre développement des start-ups. Nous considérons Berlin comme un partenaire stratégique clé dans ce processus », a ajouté Oren.