L’église catholique romaine, à Palerme, va offrir à la communauté juive la propriété d’une partie d’une église et d’un complexe monastique construit sur les ruines d’une synagogue médiévale.

Cette initiative est considérée comme un geste de réconciliation plus de 500 années après l’expulsion des Juifs de Sicile.

L’église financera les travaux de rénovation sur le site pour créer une nouvelle synagogue et un centre du patrimoine juif en direction des plusieurs douzaines de Juifs qui vivent dorénavant dans la ville.

Les espaces cédés sont l’Oratoire de Santa Maria del Sabato, dans la partie inférieure du complexe situé sous l’église Nicola da Tolentino, a expliqué le Rabbin Pierpaolo Pinhas Punturello à JTA.

Punturello est l’émissaire en Sicile de Shavei Israel, une organisation qui s’intéresse sur la sensibilisation des Juifs qui ont perdu leur connexion avec leurs racines et leur identité, dont les “bnei anusim,” ou les descendants des Juifs qui avaient été obligés de se convertir au christianisme sous la gouvernance espagnole. Alors qu’il vit en Israël, Punturello est également le Rabbin de Palerme, ville dans laquelle il se rend une fois par mois.

La cérémonie officielle du transfert de ces propriétés aura lieu durant une conférence organisée le 12 janvier – date anniversaire de l’expulsion des Juifs de Sicile par les gouvernants espagnols en 1493. Le fondateur et président de Shavei, Michael Freund, qui a joué un rôle déterminant dans le don de ces deux espaces, prendra également la parole lors de cette conférence.

L’archevêque de Palerme, Corrado Lorefice, transfère la propriété des lieux sous les termes du “comodato d’uso gratuito,” un arrangement comparable à un bail gratuit. Il n’existe pas de communauté juive formelle à Palerme.

C’est l’Institut Sicilien d’Etudes Juives, ou ISSE, une organisation culturelle et éducative locale affiliée à Shavei Israel, qui sera considérée comme le nouveau propriétaire du lieu.

Punturello, qui est membre du bureau de l’IISE, a expliqué que Shavei Israel, qui travaille en partenariat avec l’organisation cadre juive de l’Union des communautés juives italiennes, portera la responsabilité des opérations menées par le nouveau centre, en grande partie en raison de son rôle de Rabbin de Palerme et d’émissaire de Shavei Israel.