Un document interne au parti HaBayit HaYehudi ayant fuité dans la presse isrélienne indique que le parti ne créerait pas de liste conjointe avec le Likud lors des élections à venir.

« L’unité avec le Likud n’aura pas lieu », a-t-il promis.

Le mémorandum, qui a été envoyé au site d’information NRG jeudi, qualifie également Avidgor Liberman, le chef du parti Yisrael Beytenu, de « gauchiste », et il appelle les députés HaBayit HaYehudi à passer à l’offensive contre lui.

Au sujet des dirigeants de centre-gauche, le document explique que le meilleur moyen d’empêcher Isaac Herzog et Tzipi Livni de diriger le prochain gouvernement est « un HaBayit HaYehudi très fort ».

Le mémo était destiné aux membres du parti afin d’exprimer clairement les positions du parti.

Plus tôt ce mois-ci Naftali Bennett, le dirigeant populaire de HaBayit HaYehudi a déclaré qu’il avait un accord avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour limiter les attaques l’un contre l’autre lors de la campagne électorale à venir.

S’exprimant à Washington, DC, au Forum Saban annuel de l’Institution Brookings, Bennett a ajouté que lui et Netanyahu « veulent former un bloc national fort ». Malgré sa popularité grandissante, Bennett a déclaré qu’il n’était pas « obsédé » par l’idée de devenir Premier ministre.