36ème jour de l’opération Bordure protectrice – Israël a envoyé ses négociateurs au Caire pour des entretiens lundi alors que la trêve de 72 heures s’est poursuivie tout au long de la journée ; certains rapports affirment que les équipes israéliennes et palestiniennes sont sur ​​la bonne voie pour un accord.

Fin du direct

Un porte-parole du Hamas estime que la trêve actuelle est la dernière

Un porte-parole du Hamas, Moussa Abou Marzouk, affirme que le cessez-le-feu actuel avec Israël dans la bande de Gaza sera le dernier ce qui suggère que l’effort israélien actuel pour prolonger la trêve de trois jours échouera peut-être .

« Nous sommes devant une négociation difficile » a-t-il affirmé. « La première trêve est passée sans une réussite acceptable à noter. Il s’agit de la deuxième et dernière trêve. Ce qu’il faut, c’est que la délégation puisse obtenir ce que le peuple palestinien souhaite acquérir ».

L’Egypte n’a pas encore abordé l’ouverture de Rafah

Le ministère égyptien des Affaires étrangères a fait savoir que Le Caire n’a pas encore commencé à parler avec l’Autorité palestinienne sur l’ouverture du passage de Rafah avec la bande de Gaza, rapporte Ynet.

« Nous ne pouvons pas parler pour l’instant sur ​​une date de démarrage des discussions sur le passage de Rafah parce que le cessez-le-feu est fragile » a expliqué le porte-parole du ministère Badr Abdel-Aty.

« Nous voulons consolider le cessez-le feu en premier, sans se précipiter dans d’autres questions ».

Les Israéliens aussi soutiennent les Gazaouis

Un prêtre catholique appartenant au groupe d’aide Caritas Jérusalem affirme qu’il ne s’attendait pas à la « vague de soutien » des Juifs israéliens pour les habitants de Gaza dans le besoin, a fait savoir USA Today alors que près de la moitié des quelque 700 donateurs dans sa récente campagne étaient des Juifs israéliens.

« J’avoue que je suis un peu surpris » a  affirmé le prêtre palestinien à USA Today. « Beaucoup de Juifs nous ont également envoyé des messages de solidarité et des dons en tout genre, allant des vêtements de bébé aux dons de sang. »

Une source du Jihad islamique affirme qu’un accord de long terme pourrait aboutir

Une source impliquée dans les négociations de cessez-le-feu au Caire indique à un site affilié au Jihad islamique qu’un accord prévu pour un cessez-le-feu à long terme pourrait aboutir demain, rapporte la radio israélienne.

Un porte-parole des groupes terroristes dit que les parties ont franchi la moitié du chemin dans les négociations.

Un reportage de Bild sur les 64 soldats tombés à Gaza

Le plus important magazine allemand, Bild, propose un article intitulé « Ceux qui sont tombés » sur les 64 soldats israéliens qui sont morts en combattant le Hamas dans la bande de Gaza.

A côté des photos des soldats de Tsahal tués, le papier affirme que ces hommes sont « 64 fils, amis, maris, qui ne pourront pas retourner dans leurs familles. Ils sont tombés dans la bande de Gaza dans une bataille avec le Hamas pour garder leur maison ».

Il tweete une photo composite des soldats tués, qui apparaît également dans son article.

Conférence de presse des organisateurs d’une nouvelle flotille à Gaza

Stav Shaffir critique des coupes budgétaires « horribles »

La députée Stav Shaffir (Parti travailliste) a été exclue d’une réunion sur le budget par le président de la commission des finances Nissan Slomianski.

La réunion portait en partie sur des fonds destinés au ministère de la Défense pour la campagne à Gaza.

Shaffir écrit sur sa page Facebook que le comité a discuté de couper les budgets d’un montant de 125 millions de shekels qui auraient dû être affectés au ministère des Transports publics et 300 millions de shekels consacrés à l’eau.

Il s’agit de « coupes [budgétaires] horribles qui nous font du mal à tous. »

La députée Haavoda Stav Shaffir lors d'une réunion de la commission des finances, le 16 décembre 2013 (Crédit : Flash90)

La députée Haavoda Stav Shaffir lors d’une réunion de la commission des finances, le 16 décembre 2013 (Crédit : Flash90)

« Je demande [à la commission] encore et encore pourquoi ils coupent les choses les plus importantes », écrit-elle sur le message qu’elle a publié sur Facebook.

« Le ministère des Finances refuse de répondre, et regardez comment le président de la commission Slomianski fait tout – vraiment tout – pour m’empêcher de vous dire la vérité. »

3,3 milliards de shekels supplémentaires pour l’armée

La commission des finances approuve le transfert de 3,3 milliards de shekels au budget de la défense au détriment des transports en commun,du développement de l’eau et du développement de la protection de tremblement de terre. La proposition est passée avec huit voix contre cinq.

Tsahal a tiré des coups de semonce sur un bateau à Gaza lors de l’incident de Rafah

L’Unité du porte-parole de Tsahal affirme que le rapport précédent de la marine israélienne à Rafah sur un tir impliquant un bateau à moteur palestinien tentant de forcer le blocus naval.

La marine a tiré un coup de semonce en l’air, et le bateau est retourné à Gaza, dit l’armée israélienne.

80 travailleurs thaïlandais ont quitté Israël pendant l’opération à Gaza

Quatre-vingts travailleurs thaïlandais ont quitté Israël lors de l’opération Bordure protectrice et sont retournés en Thaïlande en raison du conflit, infligeant des dégâts sur le secteur de l’agriculture israélienne, déclare dans un communiqué un avocat représentant les agriculteurs israéliens.

Le procureur Hagit Weinstock dit que même les travailleurs étrangers qui sont restés ont passé peu de temps dans les champs, en particulier après la mort d’un ouvrier thaïlandais dans une attaque au mortier, et d’autres se sont déplacés vers le nord loin de la bande de Gaza – affirmant que les dommages causés sur le marché sont considérables.

Un Palestinien de Cisjordanie blessé lors d’affrontements avec Tsahal

Des Palestiniens près de Qalqilya dans le nord de la Cisjordanie ont jeté des pierres et des cocktails Molotov sur un autobus israélien et des troupes de Tsahal, rapporte Ynet.

Les soldats ont riposté et en ont blessé un légèrement.

L’Egypte propose une conférence des donateurs pour Gaza

L’Egypte a proposé d’accueillir une conférence de donateurs pour la reconstruction de la bande de Gaza, a indiqué mardi à l’AFP un responsable palestinien.

« Les Egyptiens ont proposé il y a quelques jours d’accueillir une conférence de donateurs » dans leur station balnéaire de la Mer rouge Charm El-Cheikh, a précisé ce responsable qui s’exprimait sous le couvert de l’anonymat.

« La partie palestinienne n’a pas encore donné de réponse en raison des négociations qui ont lieu actuellement au Caire », a-t-il ajouté.

Ce dernier avait précédemment évoqué une réunion des donateurs en Norvège en septembre.

Une réunion ordinaire des donateurs de l’Autorité palestinienne est prévue de longue date le 22 septembre à New York.

– AFP

Qassam : soit le Jihad soit la préparation de la prochaine campagne

La branche armée du Hamas, les Brigades Al-Qassam, disent qu’à la lumière des efforts pour parvenir à un cessez-le-feu durable que « les combattants de Gaza attendent l’aide d’Allah pour combattre de nouveau, ou pour revenir à la planification de la prochaine campagne. »

« Il n’y a pas d’alternative. Soit le Jihad soit la préparation de la prochaine campagne »

Bennett : Le paiement des salaires du Hamas, c’est de l’extorsion de fonds

Payer les salaires des responsables du Hamas dans la bande de Gaza équivaut à un racket d’aide dans lequel le Hamas extorque Israël pour avoir accepté de cesser les tirs de roquettes, dit le ministre de l’Economie Naftali Bennett.

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook, Bennett réagit aux rapports selon lesquels Israël aurait accepté de payer les salaires des fonctionnaires du Hamas en échange d’un cessez-le-feu permanent dans la bande de Gaza, affirmant que la demande palestinienne de transférer de l’argent est une forme d’extorsion de fonds.

Le ministre de l'Economie, Naftali Bennett, lors d'une session plénière de la Knesset pour discuter du projet de loi de conscription universelle, le 11 mars 2014 (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

Le ministre de l’Economie, Naftali Bennett, lors d’une session plénière de la Knesset pour discuter du projet de loi de conscription universelle, le 11 mars 2014 (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

« Disons la vérité : L’argent sera remis aux terroristes qui creusent [des tunnels] en-dessous de nous, pour les fabricants de roquettes et de ceux qui nous tirent dessus », dit Bennett.

« Il s’agit en fait d’un racket de protection diplomatique : payer nous – et nous vous tirerons dessus plus tard. Ne nous payez pas – et nous allons vous tirer dessus maintenant », dit-il. « Nous ne pouvons pas combattre le Hamas et le financer en même temps. »

William Schabas : « Je n’ai pas de parti-pris contre Israël »

Le professeur canadien William Schabas, le chef du panel du CDH de l’ONU nouvellement nommé pour enquêter sur le conflit israélo-Hamas, a indiqué à la radio de l’armée qu’il a été en Israël à plusieurs reprises, donné des conférences dans les universités israéliennes, et siégé au conseil d’administration d’une revue juridique israélienne prestigieuse.

Il vise à contrer les allégations selon lesquelles il est sollicité contre Israël, y compris parce qu’il a appelé le Premier ministre Benjamin Netanyahu et l’ancien président Shimon Peres à subir un procès à la Cour pénale internationale à La Haye pour crimes de guerre.

En ce qui concerne le mandat de son enquête, Schabas dit que s’il « ne précise pas, » il interprète sa mission comme une façon « de regarder les violations des deux côtés. »

William Schabas (Crédit : capture d'écran YouTube)

William Schabas (Crédit : capture d’écran YouTube)

Schabas, professeur de droit international à Middlesex University de Londres, a soutenu le rapport Goldstone de 2010 lors de l’opération terrestre d’Israël dans la bande de Gaza, mais il a dit dans une interview plus tard que l’ampleur des destructions dans Gaza ne se compare pas à d’autres atrocités dans le monde.

Le ministère des Affaires étrangères israélien a été très critique vis-à-vis de l’établissement de cette commission d’enquête.

Dror Feiler recommande à la marine israélienne de laisser la flottille atteindre Gaza

Un activiste né en Israël mais qui a par la suite renoncé à sa nationalité qui a renoncé à sa citoyenneté est parmi ceux qui organisent le convoi d’une deuxième flottille partant de la Turquie pour « briser le blocus israélien sur la bande de Gaza », et il recommande à la marine israélienne de ne pas tenter de prendre le contrôle du navire, cette fois, rapporte Walla.

Dror Feiler dit qu’il n’y aura pas d’escorte militaire turque.

« Il y aura des militants de 80 pays. La flottille va partir dans les prochains mois, en 2014 »

« Nous recommandons à la marine israélienne de ne pas monter à bord des navires. Laissez-les atteindre la bande de Gaza et rien ne se passera. La sécurité d’Israël ne sera pas lésée », dit Feiler.

L’ex-ambassadeur exhorte Israël à enquêter sur l’opération à Gaza

Michael Oren, ancien ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, appelle à la création d’une commission d’enquête sur l’opération israélienne dans la bande de Gaza pour remplacer la commission mise en place par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies à Genève et l’empêcher d’essayer de faire juger Israël à la Cour pénale internationale Cour (CPI) à La Haye.

« Nous avons toujours agi trop tard, et c’est pourquoi le moment sur ​​cette question est très important. La Commission Turkel (dans la flottille raid de 2010) a fait un excellent travail, mais est survenu très tard, donc nous devons agir vite », déclare Oren, repris par Ynet.

Michael Oren (photo credit: Wikimedia Commons CC-BY-Anne Mandlebaum)

Michael Oren (photo credit: Wikimedia Commons CC-BY-Anne Mandlebaum)

Il ajoute qu’une telle commission d’enquête devrait inclure des experts internationaux ainsi que les Israéliens.

Le Guggenheim de New York annule un opéra antisémite

Un groupe juif américain fait l’éloge du Musée Guggenheim à New York pour l’annulation d’un événement où des extraits d’un opéra antisémite devaient avoir lieu.

L’Organisation sioniste d’Amérique (ZOA) dit que l’événement, qui avait été prévu pour le 10 octobre, n’a pas été reporté.

La’évenement de la « Mort à Klinghoffer » aurait inclus des extraits de l’opéra « Klinghoffer », que l’organisation décrit comme « pro-terroriste » et « antisémite ».

« Death of Klinghoffer » réécrit l’histoire en vue de calomnier Israël, dans une tentative de justifier et « d’humaniser » les terroristes palestiniens qui ont détourné le navire de croisière Achille Lauro en 1985 et assassiné un handicapé passager juif américain innocent nommé Leon Klinghoffer de sang-froid », indique dans un communiqué la ZOA.

Le Hamas toujours inflexible, selon les négociateurs israéliens

La délégation israélienne au Caire, où l’Egypte est en train de jouer le médiateur entre Israël et les factions palestiniennes qui incluent le Hamas et le Jihad islamique, est déjà de retour en Egypte après la navette en Israël pendant la nuit pour tenir au courant le Premier ministre Benjamin Netanyahu sur les derniers développements dans les négociations, rapporte la Deuxième chaîne.

La délégation informe le Premier ministre que le Hamas est inflexible, puis retourne au Caire pour de nouvelles discussions.

Il est dit avoir offert un cadre du Hamas de cessez-le-feu très similaire à celui qui était en place après l’opération Pilier de défense en 2012, mais avec un peu plus de souplesse.

Pendant ce temps, Netanyahu annule une réunion du cabinet de sécurité d’aujourd’hui en raison d’un manque d’avancées, et est maintenant sur le point d’aller briefer les chefs des partis.

La fiancée de George Clooney renonce à participer à la commission d’enquête de l’ONU

Amal Alamuddin, une juriste internationale, fiancée de l’acteur américain George Clooney, a décliné l’offre de nomination à la commission d’enquête du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur les violations des lois humanitaires dans les opérations à Gaza.

Dans un communiqué diffusé à Genève, le président du Conseil des droits de l’homme, le Gabonais Baudelaire Ndong Ella, indique mardi que Mme Alamuddin a justifié son refus par ses engagements professionnels.

Juriste internationale formée notamment à Oxford, Amal Alamuddin a travaillé à la Cour Internationale de Justice en 2004 et elle a aussi été conseillère juridique du procureur du Tribunal spécial pour le Liban.

Sa nomination, avec deux autres juristes, avait été annoncée lundi.

« Elle a une certaine expérience mais à 36 ans elle sera la plus jeune experte à servir dans une commission d’enquête de l’ONU, jetant le doute sur le fait que l’ONU cherche à introduire un peu de publicité d’Hollywood dans le processus », avait immédiatement réagi UNWatch, une ONG, très mobilisée dans la défense d’Israël.

Cette commission d’enquête a été mise en place par une résolution du Conseil du 23 juillet pour enquêter sur les éventuelles violations du droit international humanitaire dans les opérations militaires qui ont commencé le 13 juin dernier, et pour identifier ceux qui en seraient responsables en vue de poursuites.

– AFP

L’OCI dénonce des « crimes de guerre » d’Israël à Gaza

L’Organisation de la Coopération islamique (OCI) a dénoncé mardi les « crimes de guerre » d’Israël dans la bande de Gaza et appelé à une réunion des donateurs pour financer la reconstruction du territoire palestinien dévasté par plus d’un mois de guerre.

Le prince Saoud al-Fayçal, ministre des Affaires étrangères saoudien (Crédit : Département d'Etat américain/Wikimedia commons)

Le prince Saoud al-Fayçal, ministre des Affaires étrangères saoudien (Crédit : Département d’Etat américain/Wikimedia commons)

A l’issue d’une réunion en Arabie saoudite, la deuxième au niveau ministériel de l’OCI sur Gaza depuis le 10 juillet, l’organisation a dénoncé « dans les termes les plus vifs Israël, la force d’occupation, pour les crimes de guerre qu’il ne cesse de commettre dans les territoires palestiniens ».

« Israël doit cesser immédiatement son agression contre le peuple palestinien et endosser la responsabilité légale et politique des crimes de guerre qui sont imprescriptibles », a ajouté l’OCI dans un communiqué.

L’organisation a appelé par ailleurs à la tenue d’une réunion de donateurs pour la reconstruction de la bande de Gaza, où la guerre a causé entre 4 et 6 milliards de dollars de dégâts, selon le ministère palestinien de l’Economie.

L’Egypte a proposé d’accueillir une conférence de donateurs pour la reconstruction de la bande de Gaza, a indiqué mardi un responsable palestinien sous le couvert de l’anonymat.

L’OCI s’est par ailleurs félicité des aides médicales saoudiennes aux Palestiniens de Gaza qui ont atteint 300 millions de riyals (près de 60 millions d’euros).

Dans son adresse à la réunion, le ministre saoudien des affaires étrangères, le prince Saoud al-Fayçal, a vivement critiqué Israël, affirmant que l’Etat hébreu devait « réaliser que la paix est l’unique option pour sa survie ».

– AFP

Plus de 100 des immigrants arrivés lundi vont rejoindre Tsahal

Plus de 100 hommes et femmes américains et canadiens qui ont immigré en Israël lundi vont servir dans l’armée israélienne et faire leur service national.

Le 108 futurs soldats, âgés de 18-23, arrivent à l’aéroport Ben Gurion, qui a transporté aussi 230 autres passagers nord-américains qui ont fait leur alyah.

Chaque nouvelle arrivée entraîne la plantation par le Fonds national juif (KKL) d’un arbre en leur honneur dans le cadre de la campagne pour encourager le développement dans le sud d’Israël.

Le président Reuven Rivlin les attendait dans le hall des arrivées à l’aéroport pour accueillir les nouveaux citoyens, ainsi que d’autres dignitaires, dont le ministre du Logement, Gideon Saar, et le président de l’Agence juive pour Israël Natan Sharansky.

« Il est réconfortant de voir des jeunes hommes et femmes, qui, malgré ces temps difficiles, quittent leur vie confortable dans la diaspora pour faire leur alyah et de servir et défendre l’Etat d’Israël », a déclaré la ministre de l’Alyah et de l’Intégration des immigrants, Sofa Landver.

100 hommes et femmes qui ont immigré en Israël pour rejoindre l'armée israélienne, à l'aéroport Ben Gurion, le 12 août, 2014 (Crédit : Flash90)

100 hommes et femmes qui ont immigré en Israël pour rejoindre l’armée israélienne, à l’aéroport Ben Gurion, le 12 août, 2014 (Crédit : Flash90)