AMSTERDAM – Des fans de football néerlandais ont utilisé la photo d’enfants victimes de la Shoah pour narguer l’équipe rivale. Selon les militants antiracisme des Pays-Bas, le discours antisémite dans le monde du sport est tombé « plus bas que jamais. »

La photo montre deux bambins arborant une étoile jaune. Elle a été très largement diffusée sur Twitter accompagnée du hashtag #anti020week. Les chiffres font référence au code postal d’Amsterdam. Dans le jargon footballistique, la ville est appelée par le nom de son club, l’Ajax. La photo, dans lequel un enfant semble aux bords des larmes, porte la légende « quand 020 n’avait qu’une étoile. »

Partagée par des supporters de l’équipe Feyenoord de Rotterdam, la photo est un exemple extrême de la façon dont les fans des rivaux de l’Ajax se moquent de la mémoire de la Shoah. Les joueurs de l’Ajax et leurs supporters sont régulièrement appelés « juifs », en référence à l’importante communauté juive qui vivait dans la capitale avant que 80 % de cette population ne soit assassinée durant la Shoah par les Allemands et leurs collaborateurs néerlandais. Certains fans de l’Ajax se définissent comme juifs.

Par le passé, des chants faisaient mention de brûler des Juifs, de SS, de gaz et du Hamas, mais l’emploi de photos historiques est assez inhabituel.

Les images de campagne antisémites contre l'Ajax d'Amsterdam. (Crédit : Erik de Vleger/Twitter)

Les images de campagne antisémites contre l’Ajax d’Amsterdam. (Crédit : Erik de Vleger/Twitter)

Erik de Vlieger, un industriel néerlandais qui lutte contre le discours raciste dans le sport, a condamné cette campagne sur Twitter, indiquant que les expressions anti-Ajax de la part des supporters du Feyenoord sont tombées « plus bas que jamais ».

Ronny Nataniel, vice-président exécutif du CEJI, une organisation bruxelloise qui défend la tolérance via l’éducation, a également fait part du « choc » qu’il a subi à la vue de ces images.

« Aux supporters de Feyenoord, pour une fois, laissez les Juifs tranquilles si vous voulez provoquer l’Ajax », a déclaré Nataniel.

Une autre image a été partagée en masse sur Twitter. Il s’agit d’une reproduction des encarts de mise en garde sur les paquets de cigarettes, sur laquelle on pouvait lire « fumer tue, distribution de paquets gratuits pour tous les Juifs de l’Ajax. »