JTA – Selon des procureurs néerlandais, taxer des enfants israéliens de “terroristes sionistes en herbe” et de “futurs meurtriers et occupants” ne constitue pas une incitation à la haine.

La justice a décidé mercredi de ne pas poursuivre Abdoe Khoulani, un membre du conseil municipal de La Haye, sur la base d’une plainte déposée contre lui suite à ses propos devant des écoliers israéliens, qui étaient en visite dans la ville, a relayé le quotidien Telegraaf.

Les services ont indiqué que les sionistes sont « indiscernables » d’autres peuples ou races, ethnies ou origine. Khoulani aurait pu être poursuivi s’il avait parlé contre les Juifs, a ajouté le parquet. De plus, les écoliers n’ont pas porté plainte contre Khoulani, ce qui complique les poursuites judiciaires.

Le mouvement de jeunesse du parti politique réformé, qui a organisé la visite du programme des Jeunes Ambassadeurs israéliens, à La Haye, a porté plainte à la police contre Khoulani pour discours raciste. Facebook a retiré la publication contenant ses propos.

Mais les services juridiques ont indiqué qu’ils poursuivraient Khoulani, qui représente le parti islamiste, et qui est musulaman, pour avoir insulté à plusieurs reprises Anneke Brons, qui a défendu Israël sur les réseaux sociaux et qui avait critiqué ses propos sur les enfants.

Il avait traité Brons de « garce blonde ».

Khoulani avait poursuivi : « et vous savez ce que vous devriez faire, Anneke ? Vous devriez quitter immédiatement les Pays-Bas et aller vivre dans une colonie israélienne. Voler joyeusement des terres palestiniennes, et voir des enfants palestiniens se faire tirer dessus. Voilà ce que vous devriez faire. C’est votre place. Avec la racaille sioniste ».

Yanki Jacobs, un rabbin connu pour ses activités au sein du Habad, a critiqué la décision de ne pas entamer des poursuites, et a appelé les Juifs à protester.

« Quand la justice décide de permettre un tel discours, de la bouche d’un élu, qui traite les enfants juifs qui ont le malheur d’avoir un passeport israélien de meurtriers, en tant que Juifs, nous devons les défendre et clamer que c’est inacceptable », a-t-il dit.