BUENOS AIRES, Argentine (JTA) – Le vice-président américain Mike Pence s’est rendu en Argentine pour commémorer les victimes de la Shoah et celles de l’attentat terroriste contre les Israéliens et la communauté juive en 1992 et 1994.

Mardi, Pence a rendu hommage aux victimes dans un mémorial de Buenos Aires, première étape de son voyage officiel en Argentine, dans la cathédrale métropolitaine.

2017 marque le 25ème anniversaire du bombardement de l’ambassade israélienne de la capitale argentine en 1992, puis deux ans plus tard, le centre juif AMIA a également été bombardé, faisant de cet attentat l’attentat le plus meurtrier de l’histoire de l’Argentine.

Ces deux attentats, qui auraient été organisés avec le soutien de l’Iran, selon les agences de renseignement occidentales, ont coûté la vie à 114 personnes et blessé des centaines d’autres.

« Ce matin, j’ai eu l’honneur de visiter un mémorial en hommage à ces victimes, dans la cathédrale métropolitaine, et de prier en leur mémoire », a déclaré Pence.

Le vice-président a atterri dimanche en Amérique latine pour un séjour d’une semaine, au cours duquel il rencontrera les dirigeants colombien, argentin, chilien et panaméen.

Le centre AMIA à Buenos Aires après l'attentat de 1994 (Crédit : CC BY La Nación (Argentine)/Wikipedia Commons)

Le centre AMIA à Buenos Aires après l’attentat de 1994 (Crédit : CC BY La Nación (Argentine)/Wikipedia Commons)

« La menace terroriste plane toujours sur notre hémisphère », a ajouté Pence, « et nous nous élèverons ensemble, pour l’affronter et protéger notre peuple ».