Un jeune Israélien d’une vingtaine d’années est mort vendredi matin après avoir fait une chute de cinq mètres depuis le toit d’un bâtiment militaire, dans le nord d’Israël.

Le jeune homme assistait au Festival de l’Unité, à Hamat Gader, près de la frontière nord d’Israël avec la Jordanie. Il a grimpé sur le toit pour des raisons qui restent indéterminées, a indiqué la police dans un communiqué.

L’homme a été évacué par hélicoptère à l’hôpital Rambam de Haïfa, mais les médecins ont échoué à le réanimer et se sont résolus à prononcer son décès.

« Tôt ce matin, un civil est tombé du toit d’un bâtiment militaire près de Hamat Gader. Il était grièvement blessé. Les circonstances entourant son entrée dans ce complexe militaire font actuellement l’objet d’une enquête », a expliqué un porte-parole de l’armée.

Un ambulancier du service d’urgence Magen David Adom a précisé que l’homme souffrait notamment d’une blessure à la tête et d’autres sur tout le corps.

« Lorsque nous sommes arrivés, nous avons vu le jeune homme inconscient avec une blessure à la tête, et d’autres généralisées sur le corps, a-t-il expliqué. Les personnes présentes sur le site lui prodiguaient les premiers soins. Nous lui avons administré des soins vitaux, notamment de réanimation ,et nous l’avons transféré dans une ambulance de Magen David Adom puis à l’hôpital Rambam de Haïfa. Il se trouvait dans un état grave et instable à ce moment. »

Le Festival de l’Unité, qui a lieu tous les ans, est un week-end de musique électronique, house et techno qui attire des centaines de fêtards.