Le président Shimon Peres a rencontré les familles des trois adolescents israéliens enlevés jeudi, et leur a assuré que les forces de sécurité font « tout pour ramener les garçons à la maison. » Il a également exhorté la communauté internationale à prendre la parole « haut et fort » contre le terrorisme.

« J’ai demandé à vous rencontrer parce que c’est un événement national, la nation tout entière est unie et debout à vos côtés pour prier avec vous pour le retour de vos garçons sains et saufs », a déclaré Peres alors qu’il accueillait les familles dans sa résidence, à Jérusalem.

« Les forces sécuritaires travaillent jour et nuit dans toutes les rues et ruelles de Hébron et ne laissent aucune pierre non retournée dans l’effort de trouver vos garçons. Ils vont tout faire pour ramener les gars à la maison », a-t-il promis.

Le président a lancé un appel à la communauté internationale afin de condamner plus fermement le terrorisme.

« Les dirigeants mondiaux doivent faire entendre leur voix haut et fort ; ils doivent prendre une position ferme contre le terrorisme », a-t-il imploré. « Le terrorisme est un problème mondial, et pas seulement un problème israélien – nous devons faire en sorte que le monde entier l’entende. »

Les parents de Naftali Frankel, Gil-ad Shaar, et Eyal Yifrach ont remercié Peres de les avoir invités à la résidence. Ils ont exprimé leur gratitude pour le soutien de grande envergure qu’ils ont reçu de Peres et du pays tout entier, et ont appelé « le monde entier à agir pour libérer nos garçons ».

« Votre invitation est un autre exemple du véritable soutien que nous avons ressenti au cours des derniers jours dans toutes les directions, sans distinction religieuse ou politique », a déclaré Ofir Shaar.

« Vos mots nous renforcent afin d’être plus unis encore dans cette période difficile que vivent nos familles. Le peuple d’Israël est avec nous. Les Juifs du monde sont avec nous. Nous nous attendons à ce chacun veuille agir pour libérer nos garçons ».

« Nous demandons à tous de faire plus », a déclaré Shaar.
« De multiplier vos prières qui soutiennent l’action des services de sécurité qui travaillent nuit et jour pour ramener Naftali, Eyal et Gil-ad à la maison dès que possible ».

Peres, qui partira le 24 juin aux Etats-Unis dans son dernier voyage à l’étranger en tant que président, a affirmé qu’il exhorterait les dirigeants américains à prendre des mesures contre le terrorisme dans le monde entier.

« Au cours de mes conversations avec le président Obama et les dirigeants du Congrès américain, je pousserai le cri du peuple d’Israël contre le terrorisme, à la fois en privé et en public », a-t-il déclaré.

« Nous devons continuer à faire pression sur les terroristes pour supprimer leurs sources de financement. Tout comme il y avait des sanctions contre l’Iran, nous devons appliquer des sanctions à l’encontre de n’importe quelle autre source de terrorisme. »