L’ancien président et ex-Premier ministre Shimon Peres a apporté jeudi son soutien à Isaac Herzog de l’Union sioniste pour le poste de Premier ministre pour les prochaines élections qui auront lieu le 17 mars.

Dans sa déclaration annonçant son soutien, Peres a salué Herzog comme « un leader pondéré qui est fiable, responsable et plein de dévouement pour le peuple israélien ».

« Il est naturel que les gens aient des opinions différentes et votent selon leur conscience. Pour ma part – je soutiens Isaac Herzog pour le poste de Premier ministre », a-t-il annoncé.

Peres n’a pas mentionné Tzipi Livni, la numéro 2 du parti, qui, selon l’accord de fusion entre elle et Herzog, deviendrait Première ministre après Herzog si le parti dirige le gouvernement.

Peres, un membre du parti travailliste de longue date et qui a été Premier ministre deux fois, était Premier ministre lorsque le père d’Herzog, Chaim Herzog, était président.

« Je connais Isaac Herzog et sa famille depuis de nombreuses années. Je l’ai vu de près exceller dans de hauts postes, prendre part à des discussions et des décisions lourdes pour l’avenir d’Israël », a déclaré Peres.

En réponse, le Likud a déclaré dans un communiqué : « Il est évident que Peres, un homme de gauche, soutienne Buji et Tzipi [Herzog et Livni]. Il est l’architecte des accords d’Oslo, un partisan enthousiaste du désengagement, et un promoteur du retrait de la Cisjordanie. »

De récents sondages révèlent que l’Union sioniste de Herzog battrait le parti du Likud de trois ou quatre sièges, même si une majorité d’électeurs considèrent le Premier ministre Benjamin Netanyahu comme étant le candidat le mieux adapté au poste de Premier ministre.