Plus de 40 tombes ont été vandalisées au cimetière juif du mont des Oliviers.

Les tombes vandalisées étaient situées dans la section hassidique Ger du cimetière de Jérusalem. De nombreuses pierres tombales ont été renversées ou brisées, et des lampes en laiton et d’autres articles ont été volés.

Les dommages ont été découverts vendredi après-midi, le second jour de Rosh Hashana, alors que des hassidim étaient venus visiter les tombes de leurs proches.

Parmi les tombes profanées était celle de Rabbi Itshak Levine Meir, un politicien haredi orthodoxe et député à la Knesset pour le parti Agudat Israël.

Selon le Comité international pour la préservation de Har Hazeitim, des caméras de surveillance nouvellement installées dans le cimetière ont été brisées par les vandales.

Selon le comité, des résidents du quartier de Maale Hazeitim, situé en face du cimetière, ont déclaré que de jeunes arabes masqués avaient vandalisé le cimetière et que la police était intervenue plus d’une heure après, attendant l’arrivée de renforts.

Au cours des dernières semaines, le cimetière a été vandalisé à plusieurs reprises tandis que Jérusalem a été en proie à un accroissement de violence, selon différents rapports.