La Knesset a voté lundi 10 février à l’unanimité, une nouvelle loi pour accorder des allocations aux milliers d’Israéliens ayant survécu aux camps de la mort lors de la Seconde Guerre mondiale.

Le miistère des Finances versait déjà une aide annuelle s’élevant à 4750 shekels [986 euros] aux survivants des camps de concentrations et à ceux des ghettos imposés par les nazis – population estimée actuellement à près de 6 000 individus en Israël.

La nouvelle loi votée élargit cette population en droit de bénéficier de l’aide de l’Etat. Celui-ci prend dorénavant en compte les survivants des camps nazis qui ne reçoivent pas d’autres aides, à savoir, 18 500 personnes.

Ce qui signifie que 24 500 personnes recevront maintenant cette subvention. La loi est rétroactive en 2013, les nouveaux bénéficiaires recevront donc un paiement rétroactif de 4750 shekels ce mois-ci.

La nouvelle loi restructure aussi l’allocation aux survivants de l’Holocauste qui s’élève à 1850 shekels (385 euros) par mois.

Avant, cette allocation était accordée sous forme de bons d’achats et de réduction valables dans divers services – aujourd’hui ces fonds seront versés directement sur le compte bancaire des bénéficiaires.

Haim Katz, président du Comité du Travail, de la Sécurité sociale et de la Santé à la Knesset (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Haim Katz, président du Comité du Travail, de la Sécurité sociale et de la Santé à la Knesset (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le député Haim Katz (Likud), président du Comité du Travail, de la Sécurité sociale et de la Santé à la Knesset, affirme que les nouvelles mesures seront « utiles à la population survivante [de l’Holocauste] mais sont minimales et restent insuffisantes. Les survivants de l’Holocauste ont besoin qu’on s’occupe d’eux et devraient recevoir tout ce qu’ils méritent et pas qu’une une infime partie. »

Lundi, la Knesset a approuvé en première lecture un projet de loi visant à rationaliser les lois et les réglementations relatives à l’héritage et à la restitution des biens pour les survivants de l’Holocauste.