Un site de veille des médias israélien qui présente les incitations palestiniennes a vu sa chaîne YouTube interdite parce qu’il aurait violé les « conditions d’utilisation » du site de partage de vidéo.

Le compte contenait « presque tout » des vidéos publiées par le groupe, a déclaré Palestinian Media Watch (PMW) dimanche.

« Il est scandaleux que YouTube ait fermé le compte de PMW, qui constitue un coup dur à la guerre contre le terrorisme », a ajouté le groupe. C’est particulièrement dangereux alors qu’Israël combat une guerre contre le terrorisme palestinien. Les contenus de PMW sur le compte YouTube de PMW montrent le soutien de dirigeants de l’Autorité palestinienne ou du Fatah faisant la promotion du terrorisme ».

Il n’est pas encore clair quant à savoir ce qui a entraîné à la fermeture du compte. PMW fait face à l’oppostion d’activistes pro-palestiniens qui l’accusent d’être un groupe pro-Israël. Les conditions d’utilisation de YouTube incluent l’interdiction des discours de haine.

La fermeture a suivi la publication jeudi par PMW de la dernière vidéo récupérée chez les médias palestiniens, qui montre une jeune fille sur le programme télévisé de l’Autorité palestinienne intitulé « Parole d’Enfants » récitant un poème appelant à la « guerre qui brisera l’oppresseur et détruira l’âme du Sioniste ».

« La mise à jour par PMW de l’incitation palestinienne à la haine est reconnue et utilisée par des Parlements et des gouvernements dans le monde entier », a déclaré le groupe.

« Vendredi, un débat de 25 minutes s’est tenu au Parlement suédois dans lequel le soutien de l’Autorité palestinienne au terrorisme actuel était discuté, et la preuve sur laquelle s’appuyait la discussion était entièrement fondée sur des documents de PMW, dont la plus grande partie n’est plus accessible sur le compte Youtube de PMW ».

Le groupe, basé à Jérusalem, a demandé à YouTube, qui appartient au géant Google, de « rouvrir immédiatement » son compte.

Lundi, le groupe de veille a envoyé un message de remerciement après la réactivation de son compte sur la plate-forme de YouTube.

« Merci à tous nos amis dont les contacts et la pression sur YouTube pendant ces 16 dernières heures ont convaincu YouTube de réactiver notre compte […] Je veux remercier personnellement tous ceux qui ont contacté PMW et YouTube, ce qui montre que l’effet cumulatif des actions individuelles peut faire une différence, » a déclaré le directeur de PMW, Itamar Marcus.