Selon la police de New York, on assiste à une augmentation de 94 % d’actes antisémites par rapport à l’an dernier, à la même date.

Ce chiffre s’inscrit dans l’augmentation générale de 55 % de crimes racistes dans la ville, par rapport à l’an dernier.

En deux mois, 34 actes antisémites ont été signalés, contre 18 en février 2016.

De manière générale, le nombre total de crimes racistes dans la ville s’élève à 68 pour les deux premiers mois de l’année 2017, selon la police de New York. Parmi les cibles de ces attaques, on retrouve 6 personnes noires, 3 musulmans, et huit personnes inquiétées à cause de leur orientation sexuelle.

« Les crimes racistes sont nombreux dans la ville. Il sont, pour la majorité, des crimes antisémites », a déclaré Robert Boye, chef des détectives, mercredi durant une conférence de presse, selon les médias.

Des patrouilles supplémentaires ont été mobilisées à proximité des institutions juives et des synagogues, en réponse à la recrudescence d’actes antisémites, selon DNAInfo. Ces patrouilles seront encore plus nombreuses en avril, pendant la fête de Pessah, a déclaré la police de New York.

« Je comprends le contexte du nombre grandissant d’incidents antisémites dans le pays et dans le monde entier, et c’est un phénomène qui doit être pris en charge. Nous essayons de le faire ici, dans la ville », a déclaré le maire Bill de Blasio.

« Mais ce contexte est inquiétant… Cela devient de plus en plus répandu, et j’ai été très clair à ce sujet. Une ambiance raciste s’est installée ces derniers mois en Amérique et nous devons la stopper. »