Le retour au pouvoir du Premier ministre Benjamin Netanyahu a mis l’actrice israélo-américaine Natalie Portman dans tous ses états, en disant qu’elle était « très, très en colère et déçue » par le résultat des élections de mars.
 
« Je suis absolument contre Netanyahu », a déclaré Portman au Hollywood Reporter dans une interview publiée mercredi.

« Je trouve horrible ses propos racistes », a dit Portman des avertissements controversés du Premier ministre le jour du scrutin selon lesquels les Arabes d’Israël « votaient en masse ».

En dépit de sa critique de Netanyahu, l’actrice et réalisatrice d’origine israélienne a precisé qu’elle prennait soin de ne pas laisser sa célébrité être utilisée pour « vous savez, chier sur Israël. »

« Je ne veux pas le faire », dit-elle.

Portman, qui s’est récemment installée en France avec son mari, a reconnu être nerveuse à l’idée d’être juive à Paris à la lumière de la hausse récente des attaques antisémites en Europe.

« Mais je me sentirais nerveuse d’être un homme noir dans ce pays. Je me sentirais nerveuse d’être musulman dans de nombreux endroits « , a-t-elle ajouté.

Quand on lui demande si elle a été bouleversée par l’attaque de l’HyperCacher, elle répondit calmement: «Écoutez, je viens d’Israël. »

Il y a quelques mois, Portman a terminé le tournage de son premier film « A Tale of Love and Darkness », une adaptation cinématographique en hébreu du roman autobiographique d’Amos Oz.