Le département d’Etat des Etats-Unis a exprimé mardi ses préoccupations devant un projet de loi israélien visant à légaliser des milliers de logements israéliens en Cisjordanie, déclarant que la législation était « profondément nuisible ».

Les députés ont approuvé le projet de loi en lecture préliminaire lundi, au milieu d’un chœur d’opposition israélienne et de critique internationale, affirmant qu’il s’agit d’une saisie illégale de terrains.

De fervents partisans du projet de loi, dont ceux qui s’opposent franchement à un état palestinien, se sont réjouis du vote et déclaré qu’ils espéraient que cela entraînerait finalement une annexion israélienne de la plus grande partie de la Cisjordanie.

« Promulguer cette loi serait profondément nuisible aux perspectives d’une solution à deux états », a déclaré Mark Toner, porte-parole du département d’Etat.

« Nous avons également été troublés par les propos que nous avons entendus de certains politiques en Israël, disant que cela serait la première étape de l’annexion de parties de la Cisjordanie », a ajouté Toner.

Le projet de loi doit encore passer trois lectures au Parlement avant de devenir une loi, dont la première devrait avoir lieu mercredi.

« Nous sommes très inquiets de cela, a déclaré Toner. Nous espérons qu’il ne deviendra pas une loi. Nous espérons certainement que des changements ou des modifications peuvent y être apportés. »